Portail

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Découvrez toutes les informations régionales et accédez aux BSV

Participez

EcophytoPIC est ouvert aux contributions. Pour contribuer, prenez connaissance ici de la charte des contributeurs et envoyez vos documents ou liens à l’adresse suivante : ecophytopic@acta.asso.fr

Télécharger la plaquette

Désherbage thermique


Dossier
En usage ponctuel

Actualité publiée le : 25/04/2018 Culture : Viticulture, Cultures légumières, Cultures tropicales, Horti-PPAM, Arboriculture Geco : Pratiquer le désherbage thermique Geco :

Le désherbage thermique est une méthode de destruction des adventices par la chaleur.

Les adventices sont détruites non pas par combustion mais par choc thermique : l’exposition à des températures élevées cause des dommages aux cellules végétales des parties atteintes (parties aériennes), ce qui conduit à leur dessèchement à brève échéance (de l’ordre de quelques jours). Il n’est donc pas nécessaire de « brûler » les plantes. En revanche, la technique ne tue pas les racines et maîtrise difficilement certaines plantes à port rampant ou les pérennes et vivaces par exemple.

Le choix de la stratégie d’intervention doit tenir compte de la sensibilité thermique des adventices ciblées et, dans le cas d’un désherbage en post-levée de la culture, de la tolérance thermique de cette dernière. La sensibilité thermique des plantes dépend de l’espèce mais varie également selon le stade de croissance, les jeunes plantules étant en général les plus sensibles.

Le désherbage thermique peut être réalisé à l’aide d’appareils à flamme directe ou à infrarouge (les plus répandus), mais aussi par projection de vapeur ou d’eau bouillante (ces matériels sont plutôt utilisés en Zones Non Agricoles). L’utilisateur doit se montrer vigilant afin de prévenir les risques d’incendie. Il doit également prendre des précautions de sécurité particulières liées à l’utilisation de gaz. Sur le terrain, l’avancement doit se faire à vitesse réduite et en général, plusieurs interventions sont nécessaires au cours d’une campagne.

Enfin, le bilan carbone associé à cette technique nécessite d’être étudié.



Pour en savoir plus

Accès aux Articles "Désherbage thermique"

Accès aux Articles "Désherbage thermique"

Matériel de désherbage thermique - Rubrique Matériel et Equipements / Matériels de désherbage alternatif

 

 Rubrique Innovation en marche

 PHIPPAM :  Protection Herbicide Intégrée en Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales - 2010

Guide pratique pour la conception de systèmes de culture légumiers économes en produits phytopharmaceutiques - Fiche technique n°19 : Le désherbage thermique

 

Guide pratique pour la conception de systèmes de culture tropicaux économes en produits phytopharmaceutiques - Fiche technique n°4: désherbage physique

Fiche technique: Désherbage thermique en production légumière - Site boitagri.com (réseau FARRE)

Désherbage thermique - site Chambre d’Agriculture Aveyron

 Ouvrage "Protection intégrée des cultures" - AgriProduction Productions végétales et Grandes cultures - Co-édition ACTA - AFPP - Editions france Agricole

Fiche 42 Désherbage thermique 


Fiche 50 Défanage thermique des pommes de terre

Pratiquer le désherbage thermique (page en cours de rédaction)

ACTA (2002). Pesticides et protection phytosanitaire dans une agriculture en mouvement : 219 & 314.

 

Laguë C., Gill J., Péloquin G. (2000). Lutte thermique en phytoprotection. Dans Vincent C., Panneton B., Fleurat-Lessard F. (2000). La lutte physique en phytoprotection. INRA Publications : 27-40.

 

Leroux G.D., Douhéret J., Lanouette M. (2000). Pyrodésherbage dans les cultures de maïs. Dans Vincent C., Panneton B., Fleurat-Lessard F. (2000). La lutte physique en phytoprotection. INRA Publications : 41-56.

 

Marque F., Chabaux P. (2006). Côté sol, les techniques de désherbage. Phytoma n° 597 : 16-21.

 

Petitot P. (2001). Le désherbage thermique. Ce que l’on sait déjà sur cette technique. Phytoma n°544 : 50-51.