Viticulture

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Retrouvez les bulletins de santé du végétal (BSV) de votre région

Actes du colloque V'innoDAY


Document


Actualité publiée le : 26/04/2018 Source : IFV Sud-Ouest Références : 11 janvier 2018

Depuis plusieurs années, l’IFV Sud-Ouest organise des journées de restitution technique - Assises des Vins du Sud-Ouest, matinée technique… - pour les professionnels de la filière vitivinicole. Pour cette édition 2018, il lance le V’innoDAY. Cette journée technique présente les résultats concrets de la recherche autour de deux thématiques d’actualité : Maladies du bois et innovation en viticulture et œnologie.

Maladies du bois

En 2018, que sait-on des maladies du bois?

Les maladies du bois de la vigne sont aujourd’hui la principale préoccupation des viticulteurs. Et pour cause! Selon la dernière publication de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (2016), le coût économique mondial lié au remplacement des pieds de vigne atteints par ces pathologies s’élève à plus d’un million et demi de dollars par an. La France n’est pas épargnée puisqu’on estime que 12% des superficies viticoles françaises sont improductives en raison de ces maladies.

Face à ces fléaux, les organismes de recherche nationaux et internationaux se mobilisent. A  l’occasion du V’innoDAY, trois spécialistes français de ces sujets présentent leurs derniers résultats de recherche.

Innovation en viticulture et œnologie

Comment la technologie permet-elle d’orienter les choix au vignoble et au chai?

Technologie, robotique, modélisation, viticulture de précision (…) sont autant de termes qui rythment depuis une dizaine d’années le quotidien de la filière vitivinicole. L’évolution des pratiques culturales et œnologiques montre que les viticulteurs recherchent des outils de plus en plus fins pour gérer la conduite des vignes et piloter l’élaboration des vins. Les ingénieurs de l’IFV Sud-Ouest participent au développement de ces outils. Lors du V’innoDAY, ils présentent les résultats de leurs études récentes sur ces sujets et montrent ce que ces outils peuvent concrètement apporter à la viticulture.